head Mesnac

LE MOIS DE FÉVRIER

AUX MOIS DE JANVIER ET DE MARS


 
Couplets  sur le calendrier républicain.
 Air : Du Prévôt des marchands.


 
Messieurs de Mars et de Janvier,
Vous vous moquiez de Février :
Près de trois fois six cents années
Entre vous je fus comprimé ;
Mais enfin des âmes bien nées
Viennent secourir l'opprimé.

Quand je n'avais que vingt-huit jours,
Sur trente-un vous comptiez toujours ;
Avril en me prêtant sa lune,
Secondait votre lâcheté ;
Maintenant je ferai fortune,
A l'ombre de la liberté.

Tous les quatre ans un jour de plus
Dans les miens se trouvait inclus.
Par cet arrangement bizarre,
Quelquefois je comptais vingt-neuf :
Mais aujourd'hui tout se répare ;
La France ouvre un siècle tout neuf.

Le temps reprenant son vrai cours,
Chaque mois aura trente jours.
Dans le calendrier de Rome.
Je fus déshérité par vous :
Mais, grâce aux lumières de Romme *
L'égalité règne entre nous.

Dans le nouveau calendrier
Je perds le nom de Février.
Ce nom ne disait pas grand'chose ;
Les vôtres ne valaient pas mieux :
Mais sous le titre de Ventôse,
J'épure la terre et les cieux.

Au changement que Fabre * a fait,
Nous gagnerons tous en effet !
Car cet élève de Molière
Grave nos noms en lettres d'or,
Depuis le gai Vendémiaire
Jusqu'au superbe Fructidor.

Rien de plus doux que Germinal.
Rien de plus gai que Floréal.
Tous ont, à la métamorphose
Gagné des noms bien composés
Nivôse même et Pluviôse
Sont heureusement baptisés.

Primidi mène à Duodi,
Tridi, Quartidi, Quintidi,
Sextidi vient, Septidi passe
Puis Octidi, puis Nonidi
Et puis gaîment on se délasse
Dans le repos du Décadi.

Trois fois cent, plus trois fois dix jours,
Du travail auront le secours ;
Ce fut la volonté d'un sage * :
Mais des pontifes charlatans
Mettaient tous les jours en chômage
Et commandaient l'abus du temps.

Nous remplaçons les vieux élus
Par les talents et les vertus :
Voilà nos dieux, voilà nos guides;
Et laissant là le rit romain,
Les cinq jours des sans-culottides
Sont fêtés du républicain.

Au bout de trois ans, reviendra
L'an que Sextile on nommera.
La Grèce eut ses Olympiades :
Avec pompe on les célébra,
Mais nous aurons nos Franciades
Que l'univers adoptera.

 

Romme, rapporteur du comité d'instruction publique pour le nouveau calendrier.
Fabre d'Eglantine, auteur du Philinte de Molière et de l'Intrigue épistolaire, rapporteur de la Commission chargée des nouvelles dénominations des mois et des jours.
Antonin ordonna, par un édit, qu'il y aurait trois cent trente jours de travail.

Pour l'air du Prévôt des marchands, voir ici